Pour votre sécurité et la sécurité de nos équipes, Bulneo s'adapte pour l'après confinement. En savoir plus

#Rénovation#Guide

Remplacer sa baignoire par une douche : le guide complet

Publié le Mis à jour le
Avant/Après

Pour diverses raisons, on peut avoir avoir envie de rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche. Mais, il est impor­tant de bien se ren­sei­gner avant de se lancer dans les travaux. C’est pour­quoi, au travers de ce guide, nous vous pré­sen­tons tout ce qu’il faut savoir pour rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche : les raisons qui poussent à changer, les aides dis­po­nibles, le choix de la douche, les travaux à prévoir et le prix que cela peut coûter.

Pourquoi remplacer sa baignoire par une douche à l’italienne ?

Il existe 4 raisons prin­ci­pales pro­vo­quant l’envie de changer sa bai­gnoire par une douche : l’an­cien­ne­té ou de la vétusté de la bai­gnoire, la sécu­ri­té et l’ac­ces­si­bi­li­té, les éco­no­mies d’eau ou encore le gain de place.

Ancienneté ou vétusté de la baignoire

L’une des raisons qui poussent à rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche est l’ancien­ne­té ou la vétusté de sa bai­gnoire actuelle. En effet, la bai­gnoire peut avoir mal vieillie, les joints peuvent être devenus poreux, des fuites ont pu com­men­cer à appa­raître ou vous avez sim­ple­ment envie de changer votre baignoire.

Ainsi, rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche est un excellent moyen de donner un coup de neuf à votre salle de bain.

Sécurité et accessibilité

Bien qu’une bai­gnoire soit confor­table, avec l’âge il devient souvent com­pli­qué de rentrer dedans, sans risques, ni glis­sade. Quand on sait que « le nombre de morts est plus impor­tant dans les salles de bains que sur les routes », notam­ment à cause de la bai­gnoire, cela fait réflé­chir à deux fois quand vient la pos­si­bi­li­té de rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche.

Par consé­quent, en pré­vi­sions de nos vieux jours, il est pré­fé­rable de se tourner vers des douches dites « sécu­ri­sées » ou du moins qui sont faci­le­ment adap­tables pour le futur. À noter tou­te­fois, que pour une meilleure acces­si­bi­li­té, il faut pri­vi­lé­gier une douche à l’i­ta­lienne plutôt qu’une cabine de douche.

Économies d’eau

Autre raison, plus éco­lo­gique cette fois : faire des éco­no­mies d’eau. Une douche consomme en moyenne 30 à 60 litres d’eau tandis qu’un bain consomme entre 150 et 200 litres d’eau. Concrè­te­ment, pour un seul bain, il aurait été pos­sible de prendre 3 à 6 douches.

Ainsi, en faisant des éco­no­mies d’eau, vous faites un geste pour la planète, mais vous faites aussi un geste pour votre por­te­feuille en faisant des éco­no­mies d’argent.

Gagner de la place

Le gain de place est une autre raison plus évi­dente lorsque l’on sou­haite rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche à l’i­ta­lienne. Cela est d’au­tant plus vrai dans les petites salles de bain où une douche permet de gagner de la place.

Par exemple, si vous choi­sis­sez une douche à l’i­ta­lienne, vous ne gagne­rez pas for­cé­ment plus de place au sol. Cepen­dant, cela vous per­met­tra d’alléger visuel­le­ment votre salle de bain et donc votre sen­sa­tion d’es­pace et de bien-être.

Aides disponibles pour financer les travaux

Pour changer sa bai­gnoire par une douche, il existe 4 aides : Action Loge­ment, la TVA à 10 %, la crédit d’im­pôts de 25 % et les offres de financements.

Action Logement

Depuis fin 2019, l’État a alloué 1 mil­liard d’euros pour l’a­dap­ta­tion des loge­ments au vieillis­se­ment. Ainsi, via Action Loge­ment, les ménages les plus modestes peuvent béné­fi­cier d’une aide allant jusqu’à 5 000 € par ménage et par loge­ment. Cette somme devra per­mettre d’a­dap­ter les loge­ments, notam­ment la salle de bain en rem­pla­çant la bai­gnoire par une douche à l’italienne.

Les per­sonnes pouvant pré­tendre à l’aide d’Ac­tion Loge­ment sont les suivantes :

  • Être retraité(e) d’une entre­prise du secteur privé âgé(e) de 70 ans et plus ;
  • Être salarié(e) ou retraité(e) d’une entre­prise du secteur privé, âgé(e) de 60 ans et plus, en situa­tion de perte d’autonomie avec un niveau GIR de 1 à 4 ;
  • Être pro­prié­taire bailleur dont le loca­taire cor­res­pond à l’un des deux pre­miers profils ci-dessus ;
  • Être ascendant(e), âgé(e) de 70 ans et plus ou avec un niveau GIR de 1 à 4, hébergé(e) chez un des­cen­dant salarié d’une entre­prise du secteur privé.

Après ces pre­miers cri­tères, les condi­tions pour béné­fi­cier de l’aide de 5 000 € sont les sui­vantes :

  1. Votre loge­ment doit être votre rési­dence prin­ci­pale, située en France et dans le parc privé ;
  2. Vos revenus doivent être infé­rieurs au tableau ci-dessous ;
  3. Vous devez faire appel à une entre­prise ayant au moins la qua­li­fi­ca­tion Qua­li­bat.

À pré­ci­ser que l’aide est cumu­lable avec n’im­porte quel autre dis­po­si­tif comme le crédit d’im­pôts men­tion­né ci-dessous.

Conditions de revenus pour bénéficier de l'aide d'Action Logement. Source : Action Logement.
Conditions de revenus pour bénéficier de l'aide d'Action Logement. Source : Action Logement.

TVA à 10 %

Un taux de TVA réduit à 10 % est appli­cable pour tous travaux d’a­mé­lio­ra­tions, de trans­for­ma­tions ou d’a­mé­na­ge­ment d’une rési­dence, prin­ci­pale ou secon­daire, dont la date de construc­tion est supé­rieure à 2 ans.

Par consé­quent, le rem­pla­ce­ment d’une bai­gnoire par une douche à l’i­ta­lienne est éli­gible à ce taux de TVA de 10 %. Cela permet donc de réduire le coût des travaux de manière signi­fi­ca­tive.

25 % de crédit d’impôts

Le crédit d’impôt concerne toutes les per­sonnes réa­li­sant des dépenses d’installation d’équipements sani­taires de sécu­ri­té ou d’accessibilité. Il n’y donc pas de critère d’âge ou de condi­tion phy­sique par­ti­cu­lière, ni de cri­tères concer­nant l’âge du logement.

Qu’est-ce qu’un « équi­pe­ment sani­taire de sécu­ri­té » ? C’est tout sim­ple­ment un siège de douche ou une poignée ergo­no­mique qui per­mettent d’appor­ter de la sécu­ri­té dans la douche.

Afin de béné­fi­cier de ce crédit d’im­pôts de 25 %, les travaux doivent répondre à deux critères :

  1. Les équi­pe­ments concer­nés doivent être ins­tal­lés par un pro­fes­sion­nel et faire l’objet d’une facture détaillée ;
  2. Le loge­ment où ont lieu les travaux doit être une rési­dence prin­ci­pale et être situé en France.

Néan­moins, ce crédit d’im­pôts est pla­fon­né à 5 000 € pour une per­sonne céli­ba­taire, veuve ou divor­cée et à 10 000 € pour un couple marié ou pacsé. De plus, une majo­ra­tion de 400 € par per­sonne à charge s’applique.

Offre de financement

La der­nière option, pour finan­cer le rem­pla­ce­ment de votre bai­gnoire par une douche, est d’uti­li­ser des offres de finan­ce­ment. Par exemple, chez Bulneo, nous offrons la pos­si­bi­li­té d’avoir des moda­li­tés de paie­ments comme un paie­ment en 10 fois sans frais.

De cette façon, vous pouvez vous faire plaisir en étalant les paie­ments dans la durée, vous évitant ainsi de devoir payer une somme consé­quente d’un coup.

Choix de la douche en remplacement de votre baignoire

Pour le choix de la douche, tout dépend de vos besoins et de votre budget. Vous avez alors le choix entre deux options : la cabine de douche et la douche à l’italienne.

Cabine de douche

La cabine de douche est ce qu’il y a de plus simple pour rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche. Néan­moins, elle pré­sente 3 incon­vé­nients majeurs :

  1. La cabine de douche n’est pas faites sur-mesure. Il faudra donc faire des rac­cords de car­re­lages ou de pein­tures, aux murs ou au sol si le rece­veur est moins long que ne l’était la baignoire ;
  2. Une cabine de douche néces­site plus d’en­tre­tien qu’une bai­gnoire ou qu’une douche à l’i­ta­lienne. En effet, une cabine de douche a plus de joints et plus de recoins à net­toyer atten­ti­ve­ment si vous ne voulez pas que de la moi­sis­sure ne se forme ;
  3. En terme d’ac­ces­si­bi­li­té, la cabine de douche n’est pas la solu­tion la plus adaptée à partir d’un certain âge.

Douche à l’italienne

La douche à l’i­ta­lienne est certes plus longue à ins­tal­ler, quoique chez Bulneo, nous pouvons poser une douche à l’i­ta­lienne en 1 journée. Cepen­dant, elle contre­ba­lance tous les points néga­tifs, pré­cé­dem­ment cités, de la cabine de douche :

  1. En effet, la douche à l’i­ta­lienne est réa­li­sée sur-mesure et il n’y aura donc pas de reprise de car­re­lage ou de pein­ture à faire ;
  2. L’entre­tien est moindre, surtout grâce à l’uti­li­sa­tion de pan­neaux muraux et au nombre de joints réduits au minimum ;
  3. En réno­va­tion, la douche à l’i­ta­lienne est posée le plus bas pos­sible. Soit au ras-du-sol si l’es­pace est suf­fi­sant, soit avec une petite marche qui ne dépasse géné­ra­le­ment pas les 10 cen­ti­mètres. Cela permet donc une acces­si­bi­li­té faci­li­té comparé à une cabine de douche.

Déroulement des travaux

Rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche est fai­sable si vous êtes bon bri­co­leur. Néan­moins, pour béné­fi­cier des garan­ties décen­nales et des aides men­tion­nées ci-dessus, vous devez faire appel à un pro­fes­sion­nel.

Étape 1 : Dépose de la baignoire

La pre­mière étape consiste à déposer la bai­gnoire exis­tante. C’est-à-dire qu’il faut démon­ter les tabliers qui entourent la bai­gnoire et ensuite enlever la bai­gnoire en elle-même.

En enle­vant la bai­gnoire, il faut veiller à ne pas casser l’é­va­cua­tion exis­tante, notam­ment la partie dans le mur ou dans le sol. Celle-ci servira à rac­cor­der la future douche, que ça soit une cabine de douche ou une douche à l’italienne.

Étape 2 : Modification des réseaux d’eau

La seconde étape revient à modi­fier les réseaux d’eau. En effet, il est quasi sys­té­ma­ti­que­ment néces­saire de modi­fier l’é­va­cua­tion et les arri­vées d’eau chaude et d’eau froide.

Désor­mais, grâce a de nou­velles méthodes qui ne néces­sites plus de sou­dures, la modi­fi­ca­tion des réseaux d’eau se fait rapi­de­ment sans risque de raté ou de traces de brû­lures.

Étape 3 : Pose de la douche

Enfin, la der­nière étape consiste à poser la douche. Pour une cabine de douche, c’est rela­ti­ve­ment simple puisque cela revient à monter sim­ple­ment la cabine. Par contre, pour une douche à l’i­ta­lienne, cela requiert plus de tech­ni­ci­té, car il faut poser le rece­veur, la paroi vitré, le miti­geur et la colonne de douche.

De plus, en sup­plé­ment de la douche, il faut aussi prendre en compte la partie déco­ra­tive de la douche. Nous avons rédigé un guide expli­quant qu’il est pos­sible de rénover sa salle de bain sans casser le car­re­lage exis­tant.

Prix d’un remplacement de baignoire par une douche

Le budget pour rem­pla­cer sa bai­gnoire par une douche est très variable en fonc­tion de vos choix et de la confi­gu­ra­tion actuelle de votre salle de bain. Il y a donc trois pos­si­bi­li­tés : le faire soi-même, passer par un artisan ou faire appel à une entre­prise spécialisée.

Faire soi-même

Si vous le faites vous-même, comptez un budget avoi­si­nant les 1 000 €. Atten­tion tou­te­fois à pri­vi­lé­gier des maté­riaux de bonne qualité si vous ne voulez pas avoir de pro­blèmes et de mau­vaises sur­prises pendant les années qui suivent les travaux.

Rap­pe­lez-vous tout de même, qu’en le faisant vous-même, vous vous privez des aides men­tion­nées ci-dessus.

Passer par un artisan

Pour une cabine de douche, avec un artisan comptez entre 1 000 et 2 500 €. Pour une douche à l’i­ta­lienne, le budget sera plus élevé, car il y a plus de travail et plus de temps de travaux. En effet, un artisan réa­li­se­ra une douche à l’i­ta­lienne en minimum 1 semaine. Il faut alors prévoir une facture totale qui se situe entre 2 500 et 4 000 €.

Faire appel à une entreprise spécialisée

Une entre­prise spé­cia­li­sée dans le rem­pla­ce­ment de bai­gnoire par une douche à l’i­ta­lienne sera plus cher qu’un artisan. Néan­moins, ces entre­prises ont l’a­van­tage de pro­po­ser un rem­pla­ce­ment en 1 journée.

Par exemple, chez Bulneo, au-delà de ces travaux express, nous offrons une garan­tie inté­grale (pièces, main‑d’œuvre et dépla­ce­ment) de 10 ans. De plus, Bulneo s’en­gage sur les délais ainsi que les prix annon­cés. Concrè­te­ment, cela signi­fie que si l’on découvre une mau­vaise sur­prise lors de la réno­va­tion, vous ne payerez rien en plus et les délais seront tenus.

Ainsi, que vous fassiez appel à Bulneo ou à une autre entre­prise spé­cia­li­sée, le budget tour­ne­ra tou­jours autour entre 4 500 et 6 000 €.

Envie de remplacer votre baignoire par une douche à l’italienne ?

Si après avoir lu ce guide, vous avez envie de changer votre bai­gnoire par une douche à l’i­ta­lienne, n’hé­si­tez pas à deman­der votre devis gratuit pour qu’un conseiller Bulneo se déplace chez vous et estime le prix des travaux.

Pose en une journée possible dans les meilleures conditions de rénovation. Durée déterminée lors du devis.